Les Fêtes à  souhaiter
Aujourd'hui 15 Dec.


Ninon,

16 Dec.

Adélaïde, Alice,

17 Dec.

Gaël(le), Judicaël, Tessa,

18 Dec.

Briac, Gatien,

19 Dec.

Urbain,

Les roses d'Antibes>La revue de Presse> Gilbert Constans : l'enfant des roses à l'ère de l'internet

Gilbert Constans : l'enfant des roses à l'ère de l'internet

Revue de presse - Gilbert Constans : l'enfant des roses à l'ère de l'internet





Nice Matin
22/09/2002
Depuis 1925, la famille s'est installée à la Fontonne. Tout naturellement, enfant, le petit Gilbert vit aux rythmes des productions. Adolescent, c'est le lycée horticole, puis le passage du flambeau avec le père. << Mes parents ne m'ont pas poussé, mais je n'ai jamais voulu essayer autre chose.>>. Des mots pour dire que c'est bel et bien la passion qui l'a conduit là. Les serres de 11 000 mètres carrés, jouxtent le centre hospitalier. Avant, elles étaient perdues dans la campagne. Désormais, elles sont entourées de la ville. Qu'importe, Gilbert est un homme du présent. Pour écouler sa culture de 7 000 pieds de roses regroupant une quinzaine de variétés différentes, il a révolutionné la façon de travailler.

Deux clics et des roses

Face à la saturation du M.I.N., le marché de Nice, nous effectuons la vente à la production. Les personnes viennent chercher leurs roses chez nous sans passer par un intermédiaire >> explique ce jeune de homme de 37 ans.
Et puis, voulant coller un peu plus encore à son temps, il s'est mis sur internet, il y a quelques années. Au début c'était balbutiant, maintenant ça marche. Avec son site www.roses-antibes.com, Gilbert ne pense qu'à une chose : qu'Antibes redevienne la capitale de la rose et non pas celle du béton.